L'USPS prévoit d'interdire la livraison des produits de l'e-cigarette

février 04, 2021

Récemment, le Congrès américain a adopté le document  « Preventing Online Sales of Electronic Cigarettes to Children (Prévention de la vente en ligne de cigarettes électroniques aux enfants)», qui interdit l'USPS (United States Postal Service) d'expédier des produits de cigarettes électroniques.
 

On sait que les principales entreprises de logistique aux États-Unis comprennent UPS, Fedex et USPS. Parmi elles, UPS et Fedex font partie des sociétés privées. Elles sont des géants de la logistique aérienne et du transport terrestre. Quant à l'USPS, son réseau de livraison dépasse de loin ses concurrents. Ces trois sociétés occupent actuellement environ 75 % du marché.

En raison des risques liés au transport des produits de l'e-cigarette, l'USPS interdira le transport de toute forme de produits de l'e-cigarette (y compris l'importation et l'exportation) sur le réseau logistique intérieur des États-Unis à partir du 5 avril 2021. La livraison en transit depuis les États-Unis ne sera pas affecté (par exemple, les colis expédiés de Chine au Canada passent par les États-Unis), alors les demandes et projets dont le départ et la destination ne sont pas les Etats-Unis seront autorisés.

FedEx a annoncé qu'à partir du 1er mai 2021, les produits de l'e-cigarette figureront sur la liste du transports interdit. DHL a également inscrit ces produits dans la liste non acceptée.

En raison de changements dans les politiques relatives aux articles interdits de l'USPS et de FedEx, le personnel professionnel de vente d'UPS peut recevoir des demandes de vendeurs de cigarettes électroniques qui souhaitent commencer à utiliser UPS. Compte tenu des changements de la politique à venir, UPS a déclaré qu'elle ne devrait pas fournir de services à ces vendeurs, même à titre temporaire.