La Chambre des représentants des Philippines adopte un projet de loi réglementaire sur la cigarette électronique : ventes et achats en ligne

juin 01, 2021

Le 20 mai, selon des informations étrangères, un projet de loi adopté par la Chambre des représentants des Philippines montre aujourd'hui que le projet de loi abaissera de 21 à 18 ans l'âge minimum pour acheter et utiliser des cigarettes électroniques et autres produits à base de vapeur.

Le Congrès a précédemment adopté la loi de la République n° 11467, qui prélevait une taxe sur les cigarettes électroniques et fixait l'âge d'achat à 21 ans. Il y a deux ans, le pays a complètement interdit les cigarettes électroniques.

La loi précédemment adoptée interdit la vente de cigarettes électroniques et interdit l'assaisonnement. Il apparaît maintenant que la nouvelle loi a largement assoupli les restrictions imposées par la loi actuelle. Bien que tous les assaisonnements à l'exception des assaisonnements au tabac soient actuellement interdits, la nouvelle loi autorise les assaisonnements aux fruits ordinaires, les noix, le café, le thé, la vanille, le caramel, le tabac et la menthe.

Les partisans pensent que le dernier projet de loi supprimera également le pouvoir de la Philippine Food and Drug Administration de contrôler les cigarettes électroniques et les produits à base de vapeur et de les transférer au ministère du Commerce et de l'Industrie, car les partisans pensent qu'il ne s'agit pas de produits sains. Le projet de loi autorise également la vente en ligne de cigarettes électroniques et de cigarettes électroniques, mais uniquement si le site en restreint l'accès aux utilisateurs de moins de 18 ans et affiche les panneaux requis par la proposition.

Le dernier projet de loi comprend également un libellé qui permet de placer des publicités sur les cigarettes électroniques dans les établissements de vente au détail par le biais du marketing direct et d'Internet, bien que le projet de loi stipule que ces publicités ne doivent pas cibler les mineurs, ne doivent pas perturber les messages de sevrage tabagique et ne doivent pas encourager les non-fumeurs à les utiliser.

Les nouvelles mesures interdisent également la vente de cigarettes électroniques et de cigarettes électroniques à moins de 100 mètres des écoles, des terrains de jeux ou d'autres installations où les mineurs se rendent souvent, et interdisent l'utilisation de produits à vapeur et de cigarettes électroniques dans tous les lieux publics fermés, mais dans zones désignées pour les cigarettes électroniques, sauf.